SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

La police française empêche une cinquantaine de migrants de passer en Grande-Bretagne

La police française a empêché mardi une cinquantaine de migrants de tenter de traverser la Manche vers la Grande-Bretagne après que le temps doux et la mer calme ont entraîné une augmentation du nombre de personnes effectuant le périlleux voyage ces derniers jours.

Guy Almo, maire de la petite commune de Sangatte près de Calais, a déclaré que la police avait repoussé certains des migrants mais qu’une centaine d’autres avaient réussi à rejoindre la haute mer.

Récemment, a-t-il dit, les réseaux de passeurs ont changé de tactique.

« Ils (les passeurs) arrivent dans des ‘bateaux-taxis’ et on demande aux réfugiés de nager dans l’eau pour les rattraper… au lieu de lancer leurs bateaux depuis le rivage », a-t-il déclaré à Reuters.

Sur une plage près de Calais, les migrants ont été vus marchant le long de la côte avec leurs affaires enveloppées dans du papier d’aluminium sur leurs épaules alors que la police fouillait deux canots pneumatiques.

Une femme qui n’a pas donné son nom a déclaré à Reuters que le moteur du bateau sur lequel elle tentait de voyager était tombé en panne et que la police est arrivée peu de temps après.

Jusqu’à présent cette année, 40 000 personnes ont traversé la Manche vers la Grande-Bretagne dans de petits bateaux, contre 28 526 l’année dernière. Le temps exceptionnellement doux de novembre a entraîné une augmentation du nombre de migrants ces derniers jours.

Plus tôt ce mois-ci, la Grande-Bretagne et la France ont signé un accord de 72,2 millions d’euros (74,5 millions de dollars) pour intensifier leurs efforts pour empêcher les immigrants illégaux de faire le périlleux voyage à travers la Manche au cours de l’année prochaine.

    la source :
  • Reuters