SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

La Pologne demande une interdiction complète du commerce avec la Russie

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a déclaré samedi que la Pologne avait proposé à l’Union européenne une interdiction complète du commerce avec la Russie et a appelé à des sanctions plus sévères contre Moscou pour son invasion de l’Ukraine.

« La Pologne propose d’ajouter un embargo commercial à cet ensemble de sanctions dès que possible, (y compris) ses deux ports maritimes… ainsi qu’une interdiction du commerce terrestre », a ajouté Morawiecki.

Il a poursuivi:« La coupure complète du commerce russe forcera Moscou à se demander s’il ne serait pas préférable d’arrêter cette guerre cruelle ».

Les États membres de l’Union européenne ont convenu la semaine dernière d’imposer un quatrième paquet de sanctions à la Russie.

Il n’a pas divulgué les détails des sanctions, mais la présidence française a déclaré que le statut commercial de la Russie en tant que « pays le plus favorisé » serait aboli.

Un « cinquième paquet » de sanctions contre la Russie

Et le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a de nouveau annoncé que l’Union européenne préparait un nouveau paquet, tandis que les sanctions occidentales contre les Russes atteignaient un niveau record.

Dans un tweet sur son compte Twitter vendredi, il a déclaré avoir discuté avec le représentant de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, de la préparation d’un cinquième paquet de sanctions contre la Russie.

Les sanctions économiques ont constitué le coup le plus douloureux pour Moscou, après avoir dépassé les 5500 sanctions, imposées par plusieurs pays européens, ainsi que la Suisse, l’Amérique, l’Australie, le Japon, le Canada et d’autres, surpassant ainsi l’Iran.

La Suisse est en tête de liste des pays qui ont sanctionné Moscou avec 568 sanctions, suivie de l’Union européenne avec plus de 520, puis de la France et de Washington qui lui ont infligé plus de 300 sanctions.