SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

La Pologne démantèle un réseau d’espionnage russe et expulse 45 diplomates

Aujourd’hui, mercredi, le ministre polonais de l’Intérieur Mariusz Kaminski a annoncé que son pays expulse « 45 espions russes qui prétendent être des diplomates. »

« De manière tout à fait cohérente et résolue, nous démantelons le réseau de renseignement russe dans notre pays », a-t-il écrit sur Twitter.

Le service polonais d’anti-espionnage avait annoncé que « l’agence de renseignement interne a préparé une liste de 45 personnes qui travaillaient en Pologne sous le couvert d’activités diplomatiques, menant des activités d’espionnage dirigées contre la Pologne. »

Un porte-parole de l’agence, Stanislaw Zarin, a déclaré que la liste avait été soumise au ministère polonais des Affaires étrangères, notant via Twitter que le service anti-espionnage demandait « de les expulser du territoire polonais. »

Une conférence de presse se tiendra au ministère des Affaires étrangères cet après-midi.

Le porte-parole a annoncé l’accusation d’espionnage pour la Russie, à un Polonais travaillant aux archives de la municipalité de Varsovie.

La réponse de la Russie

De son côté, l’ambassadeur russe à Varsovie a déclaré que les diplomates russes devaient quitter la Pologne dans un délai maximum de cinq jours et que les accusations portées contre eux étaient infondées.

Alors que l’opération militaire de Moscou en Ukraine se poursuit pour le 28e jour consécutif, le chancelier allemand Olaf Scholz a estimé que l’attaque russe contre l’Ukraine « faiblit malgré toute la dévastation qu’elle provoque jour après jour », appelant Moscou à arrêter les combats « immédiatement. »

« La vérité est que la guerre détruit l’Ukraine, mais (Vladimir) Poutine, en lançant la guerre, détruit l’avenir de la Russie », a déclaré mercredi Scholz devant le Parlement allemand, soulignant que Kiev pouvait « compter sur l’aide » de l’Allemagne, selon l’AFP.