SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

La Reprise des pourparlers de paix…Le Kremlin accuse l’Ukraine de « contradiction » dans ses déclarations

 

L’Ukraine et la Russie échangent des accusations sur la suspension des pourparlers bilatéraux pour mettre fin au conflit sanglant qui dure depuis le 24 février, et chacune des parties tient l’autre pour responsable de ne pas avoir fait preuve de sérieux dans la reprise des négociations.

Dans ce contexte, la Russie a accusé la partie ukrainienne d’avoir provoqué un gel des pourparlers de paix entre les deux pays, estimant que ce que veut Kyiv n’est pas clair.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré lors d’un appel à des journalistes que les dirigeants ukrainiens faisaient constamment des déclarations contradictoires. Cela ne nous permet pas de bien comprendre ce que veut la partie ukrainienne.

Dans le même ordre d’idées, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé que l’Ukraine n’était pas enthousiaste à l’idée de discuter avec le président russe Vladimir Poutine, mais qu’elle devait faire face au fait que cela serait probablement nécessaire pour mettre fin à la guerre.

Il a dit : « Que voulons-nous de cette réunion ? Nous voulons récupérer nos vies. Nous voulons restaurer la vie d’un État souverain sur son territoire. La Russie ne semble pas encore prête pour des pourparlers de paix sérieux ».

Par ailleurs, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé que les conditions de Zelensky pour la reprise des négociations entre les deux pays n’étaient pas sérieuses.

Et l’assistant présidentiel russe, Vladimir Medinsky, a confirmé dimanche dernier que la Russie était prête à poursuivre les pourparlers avec l’Ukraine, gelés à l’initiative de Kiev.

 

 

    la source :
  • Reuters