SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

La Résistance iranienne : Plus de 400 personnes ont été tuées parmi les manifestants

Alors que les manifestations se poursuivent dans différentes villes d’Iran, le Conseil national de la résistance iranienne a annoncé que les manifestations qui ont eu lieu dans le pays ont entraîné la mort de plus de 400 personnes parmi les manifestants.

Il a ajouté que, selon les informations reçues par l’opposition, plus de 20 000 personnes ont été arrêtées dans le pays.

Ceci intervient alors que la Maison Blanche a déclaré dans des déclarations à la chaîne Al-Hadath qu’elle cherchait d’autres moyens d’aider les manifestants pacifiques en Iran. La Maison Blanche a également tenu le régime iranien pour responsable de la répression des manifestations pacifiques qui ont lieu dans les villes iraniennes.

La porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Anne-Claire Legendre, a également condamné le meurtre de dizaines de personnes lors des manifestations en cours en Iran.

Dans des déclarations à Al-Hadath, elle a indiqué que l’Union européenne avait adopté des sanctions contre les responsables politiques et policiers iraniens qui ont pris en charge la répression des manifestations.

Alors que les manifestations se poursuivent en Iran dans différentes parties du pays, notamment la nuit, depuis le milieu du mois dernier, les autorités chargées de la sécurité ont juré une nouvelle fois d’affronter les manifestants.

Dans sa déclaration de mercredi, le commandant adjoint des forces de sécurité intérieure iraniennes, Qassem Rezaei, a estimé qu’il n’y a pas de place pour les manifestations, qui conduisent au « chaos, au désordre et à l’insécurité », selon ses termes.

Il a également souligné que les forces de sécurité ne toléreront jamais les manifestants qui poursuivent de tels objectifs.

    la source :
  • alarabiya