SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

La Russie a-t-elle conclu un accord avec la Turquie à propos la vente de céréales ukrainiennes ?

Au moment où la Russie est accusée d’avoir volé des céréales à l’Ukraine, le Kremlin a déclaré jeudi qu’aucun accord n’avait encore été trouvé pour vendre des céréales d’Ukraine à la Turquie, soulignant dans le même temps que les travaux se poursuivaient pour parvenir à un accord à cet égard.

Yevgeny Palitsky, qui a été nommé par la Russie responsable des zones qu’elle a capturées à Zaporijia en Ukraine, a déclaré cette semaine que le grain transporté de cette région vers la Crimée était en route vers le Moyen-Orient.

Lorsqu’on lui a demandé s’il y avait un accord pour vendre des céréales à la Turquie ou à un pays du Moyen-Orient, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré : « Jusqu’à présent, aucun accord n’a été conclu. Le travail se poursuit ».

Il a ajouté qu’il ne pouvait pas confirmer la déclaration de Palitsky selon laquelle le grain avait été envoyé par train en Crimée, que la Russie a saisi à l’Ukraine en 2014.

Mercredi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a réprimandé un journaliste ukrainien qui l’avait interrogé lors d’une conférence de presse en Turquie sur le « vol » de céréales de l’Ukraine par la Russie, à laquelle il a répondu en disant : « Vous (les Ukrainiens) êtes toujours très occupés avec ce que vous pouvez voler et d’où, et vous pensez que tout le monde agit de cette façon.

Pression turque

La Turquie a fait pression pour un accord entre la Russie et l’Ukraine sur un plan de reprise des exportations de céréales depuis les ports ukrainiens. Après ses entretiens là-bas, Lavrov a déclaré que la Russie avait fait ce qu’elle avait à faire et qu’il appartenait maintenant à l’Ukraine de déminer ses ports afin que les navires puissent quitter la mer Noire.