SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

La Russie annonce de nouveaux retraits et Kiev surveille 60 violations militaires

La Russie a annoncé vendredi le retrait des chars près de la frontière avec l’Ukraine, ainsi que des bombardiers de Crimée, qu’elle a saisis à l’Ukraine en 2014, pour se rendre aux casernes, au milieu des craintes occidentales d’une attaque contre l’Ukraine.

« Un autre train militaire transportant de nombreuses unités blindées de la Région militaire Ouest est revenu aux bases permanentes à Nizhny Novgorod, à plus de 1.000 km de l’Ukraine » a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

Le ministère a expliqué que ces forces revient aux casernes « après avoir terminé les exercices prévus ».

Six avions bombardiers
À son tour, le porte-parole de la flotte russe, Alexei Rolev, dont les déclarations ont été rapportées par l’agence de presse Interfax, a annoncé que six bombardiers Sukhoi-24 avaient quitté la Crimée, se dirigeant également vers d’autres aéroports de Russie dans le cadre d’exercices militaires.

En parallèle, l’armée ukrainienne a annoncé aujourd’hui, vendredi, avoir détecté 60 violations du cessez-le-feu commises par des séparatistes pro-russes au cours des dernières 24 heures, ajoutant qu’un soldat a été blessé, tandis que la Russie a annoncé le retrait de chars près de la frontière avec l’Ukraine.