SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

La Russie annonce la destruction de missiles américains dans le port ukrainien d’Odessa

Dimanche, les agences de presse russes ont cité le ministère de la Défense disant que les forces russes avaient détruit un navire ukrainien et des missiles anti-navires américains Harpoon dans le port ukrainien d’Odessa.

« Un navire ukrainien amarré et un entrepôt contenant des missiles anti-navires américains Harpoon ont été détruits par des missiles guidés lancés par la marine sur un site de réparation navale dans le port d’Odessa », a-t-il précisé.

Plus tôt dimanche, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que les forces russes avaient bombardé un bateau militaire ukrainien dans le port d’Odessa, en Ukraine, avec des missiles de haute précision.

« Les missiles Kalibr ont détruit l’infrastructure militaire du port d’Odessa (…) lors d’une frappe précise », a écrit Zakharova sur l’application Telegram.

Le commentaire de Zakharova est intervenu après que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie d’avoir bombardé le port d’Odessa, un jour après que les Nations Unies, la Turquie et l’Ukraine ont accepté d’autoriser les exportations de céréales.

L’Ukraine a annoncé samedi que des missiles russes avaient touché Odessa, le principal port de la mer Noire, au lendemain de la signature par Moscou et Kiev d’un accord pour reprendre les exportations ukrainiennes de céréales stoppées par la guerre.

« L’ennemi a attaqué le port maritime d’Odessa avec des missiles de croisière Kalibr », a déclaré le représentant de la région d’Odessa, Sergey Brachuk, dans un communiqué sur les réseaux sociaux, ajoutant : « Les défenses aériennes ont abattu deux missiles et deux missiles ont touché l’infrastructure du port ».

En outre, le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Oleg Nikolenko, a considéré l’attaque de la Russie contre Odessa comme une « gifle et une humiliation » pour la Turquie et les Nations unies après la signature de l’accord hier, appelant les Nations unies et la Turquie à respecter les engagements pris dans l’accord d’Istanbul.

    la source :
  • Reuters