SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

La Russie annonce la destruction d’un système de missiles américain en Ukraine

Le ministère russe de la Défense a annoncé la destruction d’armes fournies par les États-Unis et d’autres pays à l’Ukraine, dont un système de missiles avancé.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a déclaré aujourd’hui, dimanche, que l’armée russe a détruit, lors de nouvelles attaques sur des sites ukrainiens, de nombreuses armes fournies par les États-Unis et d’autres pays de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord « OTAN ».

Il a ajouté qu’un entrepôt du port d’Odessa, sur la mer Noire, a été bombardé, qui contenait des missiles antinavires Harpoon, tandis que le système de missiles à lancement multiple « HIMARS » a été bombardé dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine.

Les données de Moscou sont invérifiables, et des experts indépendants affirment que localiser et détruire le système HIMARS est un exploit difficile.

L’Ukraine a utilisé à plusieurs reprises des missiles Harpoon contre la marine russe en mer Noire.

Le Général Konashenkov a déclaré que dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, les forces russes ont abattu un avion de combat Sukhoi Su-25 équipé d’un système de défense au sol, ainsi qu’un hélicoptère d’attaque M-17 et un avion de combat à Donetsk.

Plus tôt dans la journée, l’état-major ukrainien à Kiev a indiqué que les bombardements s’étaient intensifiés à Donetsk, touchant des dizaines de communautés, mais qu’ils étaient principalement dirigés vers les villes de Seversk et Bakhmut.

Aujourd’hui, le chef de l’administration militaire ukrainienne de la région de Lougansk, a de nouveau douté que les forces russes aient entièrement occupé Lougansk, notant que Kiev contrôlait toujours deux villages de la région.

Moscou a intensifié ses attaques dans « toutes les zones d’opération » en Ukraine, et un responsable militaire de Kiev a déclaré que la Russie se préparait à la prochaine étape de son offensive.

Les missiles et les obus russes se sont abattus sur un certain nombre de villes, dans des frappes qui, selon Kiev, ont tué des dizaines de personnes ces derniers jours.

« Il n’y a pas que les frappes de missiles depuis l’air et la mer… nous pouvons voir les bombardements le long de toute la ligne de contact, le long de toute la ligne de front. Il y a une utilisation active de l’aviation tactique et des hélicoptères d’attaque », a déclaré samedi Vadim Skipetsky, porte-parole du renseignement militaire ukrainien.

Il a poursuivi : « Il y a déjà une certaine activité de l’ennemi le long de toute la ligne de front…. Il est clair que les préparatifs sont en cours pour la prochaine étape de l’offensive. »

L’armée ukrainienne a confirmé que « la Russie semble regrouper ses unités pour lancer une attaque sur la ville de Slavyansk, contrôlée par les Ukrainiens et symboliquement importante, dans l’est de la région de Donetsk. »

L’Ukraine affirme qu’au moins 40 personnes ont été tuées dans des bombardements russes sur des zones urbaines au cours des trois derniers jours, alors que la guerre lancée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février s’intensifie.