SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

La Russie annonce son soutien au lancement d’un dialogue national en Afghanistan

La Russie a annoncé son soutien au lancement d’un dialogue national en Afghanistan avec la participation de toutes les forces politiques, ethniques et sectaires.

Aujourd’hui mardi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a jugé « positives » les assurances des talibans selon lesquelles la liberté d’expression serait respectée en Afghanistan.

Il a déclaré lors d’une rencontre avec des professeurs, transmise électroniquement par son ministère : « L’annonce faite par les talibans à Kaboul et leur preuve concrète de leur volonté de respecter les opinions des autres constituent, à mon avis, un signe positif. »

Lavrov a annoncé que la Russie soutient le lancement d’un « dialogue national » en Afghanistan « avec la participation de toutes les forces politiques, ethniques et sectaires », après la victoire des talibans.

« Nous voyons des signes d’espoir de la part des talibans, qui ont exprimé leur volonté de former un gouvernement avec d’autres forces politiques », a déclaré Lavrov à la télévision russe.

L’ambassadeur russe en Afghanistan, Dmitry Zhirnov, avait révélé ses impressions sur les premières heures qui ont suivi la prise de contrôle de Kaboul par le mouvement « Taliban », indiquant un état de calme dans la ville.

Dans un communiqué de presse publié lundi, l’ambassadeur a déclaré : « Des membres des talibans, lourdement armés, sont venus nous voir ce matin et se sont déployés à proximité de l’ambassade afin qu’aucun fou ne s’y infiltre. »

Il a poursuivi : « La vie a repris son cours normal dans la ville. Les écoles ont commencé à fonctionner, même les écoles de filles. L’Occident a essayé de nous faire peur en disant que les talibans allaient manger les femmes. Ils ne les ont pas mangées, mais ont ouvert des écoles pour les filles. »

Zhirnov a indiqué qu’il prévoyait de faire le tour de la ville avec des membres des « Talibans » pour voir tout de ses propres yeux, ajoutant que les « Talibans » ont proposé de choisir n’importe quel chemin que l’ambassade souhaitait pour cette visite.