SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

La Russie continue de mettre en garde contre l’expansion de l’OTAN

La Russie poursuit ses averissements contre l’expansion de l’OTAN, surtout après la possibilité que la Finlande rejoigne l’Alliance, avec laquelle elle partage une frontière terrestre, ainsi que son voisin la Suède dans les mois à venir.

Lundi, la Russie a indiqué que l’Occident ne devait pas se faire d’illusions sur le fait que Moscou pourrait simplement fermer les yeux sur l’expansion de l’OTAN en Europe du Nord, pour inclure la Suède et la Finlande, et a décrit cette décision comme une erreur qui aggraverait les tensions militaires.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré à plusieurs reprises que l’expansion de l’OTAN vers l’est, après l’effondrement de l’Union soviétique, en direction des frontières russes, était l’une des raisons de l’opération militaire en Ukraine.

Cependant, la guerre a provoqué l’un des plus grands changements dans l’architecture de sécurité européenne depuis des décennies, et a incité la Suède et la Finlande à prendre la décision de rejoindre l’OTAN.

La Finlande partage avec la Russie une frontière d’environ 1 300 km de long.

En outre, l’agence de presse russe RIA a cité les propos du vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov : « Ils ne doivent pas se faire d’illusions sur le fait que nous allons simplement fermer les yeux sur cette affaire, et ni Bruxelles, ni Washington, ni le reste des capitales des pays de l’OTAN ne doivent agir ainsi. »

Ryabkov, qui a dirigé les pourparlers avec les États-Unis sur une proposition russe visant à stopper l’expansion de l’OTAN vers l’est, a déclaré que la décision d’Helsinki et de Stockholm de rejoindre l’alliance était une erreur.