SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

La Russie étend les sanctions parallèles contre les États-Unis et l’Union européenne

Le gouvernement russe a annoncé la prolongation de l’interdiction d’importer en Russie des produits agricoles, des matières premières et des aliments en provenance des États-Unis et de certains pays jusqu’à la fin de 2022.

La décision du gouvernement à cet égard indique :

« Prolongation de l’interdiction jusqu’au 31 décembre 2022 de l’importation de produits agricoles, de matières premières et de denrées alimentaires dans la Fédération de Russie, dont le pays est les États-Unis d’Amérique, les pays de l’Union européenne, le Canada, l’Australie, la Norvège, l’Ukraine, la République d’Albanie, la République du Monténégro, la République d’Islande, Liechtenstein, la Grande-Bretagne et Irlande du Nord. »

En août 2014, le gouvernement russe a interdit l’importation de certains types de produits agricoles, de matières premières et de denrées alimentaires en provenance des pays qui ont imposé des sanctions contre la Russie ; l’interdiction portait sur la viande, les saucisses, le poisson, les fruits de mer, les légumes, les fruits et les produits laitiers. Alors que les sanctions sont toujours en vigueur, la Russie a étendu ses contre-mesures.

Plus tôt, la Chambre des représentants des États-Unis a approuvé le budget de la défense, qui prévoit un renforcement des sanctions contre la Russie. 316 personnes ont voté en faveur du budget, tandis que 113 personnes s’y sont opposées.

Le document comprend l’extension des restrictions sur la dette souveraine de la Russie, la possibilité d’imposer des sanctions personnelles contre une liste entière de responsables, ainsi que de nouvelles mesures contre le projet « North Stream-2 ».