SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

La Russie expulse des diplomates des Pays-Bas et de Belgique

Moscou va expulser 15 diplomates néerlandais après que les Pays-Bas ont demandé le mois dernier à 18 diplomates russes de quitter son territoire, a annoncé mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie va également expulser certains diplomates belges en réponse à une décision similaire, a déclaré le ministère dans un communiqué séparé.

Les pays européens ont expulsé plus de 300 membres du personnel de l’ambassade de Russie depuis que Moscou a envoyé ses troupes en Ukraine le 24 février. La Russie a intensifié sa réponse la semaine dernière en expulsant des diplomates de la République tchèque, de la Bulgarie et de l’Union européenne, contrairement à ceux des Néerlandais et des Belges.

Guerre d’expulsion des diplomates

En mars et avril, les relations diplomatiques entre les deux camps se sont détériorées à la suite de l’échange de campagnes d’expulsion pour les diplomates et le personnel des ambassades. Après que la France et l’Allemagne, l’Italie, le Danemark, la Suède, l’Espagne et les trois États baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), ainsi que l’Amérique, le Japon, la Bulgarie, la Slovaquie et le Portugal ont expulsé des dizaines de diplomates russes, ce qui a encore détérioré les relations avec Moscou.

Le 4 avril, l’Italie a décidé d’expulser 30 diplomates russes pour des raisons de « sécurité nationale », a annoncé le ministre des Affaires étrangères Luigi di Maio.

Alors que l’Allemagne annonçait l’expulsion de 40 Russes, la Lituanie a décidé d’expulser l’ambassadeur russe, en conjonction avec l’expulsion par la France de 35 diplomates russes dont les activités « entrent en conflit avec leurs intérêts », expliquant que « cette action fait partie d’une approche européenne ».

Le ministre danois des Affaires étrangères a également annoncé que son pays avait décidé d’expulser 15 diplomates russes qui  » ont mené des activités d’espionnage sur le territoire danois « .

La Suède, à son tour, a annoncé l’expulsion de trois diplomates russes, et l’Espagne a décidé d’expulser 25 Russes « avec effet immédiat », car ils constituaient une « menace pour les intérêts du pays ».

Le 29 mars, la Belgique a annoncé l’expulsion de 21 personnes travaillant à l’ambassade et au consulat de Russie dans les 15 jours, soupçonnées d’être impliquées dans des « opérations d’espionnage qui menacent la sécurité nationale ».

    la source :
  • Reuters
  • Sawt Beirut International