SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

« La Russie ne pourra pas occuper l’Ukraine »… Un expert révèle des preuves de l’histoire

La résistance ukrainienne à l’agression russe sur son territoire a fait preuve d’une force qui a surpris les observateurs et les analystes du monde entier.

Dans ce contexte, CNN a publié un rapport sur l’un des experts, qui utilise des preuves de l’histoire qui indiquent que la force russe, avec son nombre actuel, lui rendra difficile l’occupation de l’Ukraine, du moins à court terme.

« L’armée russe sera épuisée et dans un état instable si la guerre contre l’Ukraine se prolonge », a déclaré Seth Jones, vice-président du Centre de recherche internationale et stratégique.

Et Jones d’ajouter:« Supposons qu’il y ait 150000 soldats russes en Ukraine pour une population de 44 millions d’habitants, soit un ratio estimé de 3,4 soldats pour 1000 habitants. Vous ne pouvez pas tenir une zone avec ces numéros ».

L’expert américain a comparé le rapport des forces russes aux autres forces d’occupation après les guerres à travers le monde, notant que les « occupations réussies » avaient un rapport de force beaucoup plus élevé que celui de la Russie en Ukraine.

Par exemple, dit Jones, les forces alliées qui ont occupé l’Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en 1945 comptaient 89,3 soldats pour 1000 habitants.

Et les forces de l’OTAN en Bosnie en 1995, avaient 17,5 soldats pour 1000 personnes.

Les mêmes forces alliées comptaient 19,3 soldats pour 1000 habitants lors de l’occupation du Kosovo en 2000.

Soulignant que le grand nombre de factions et la police sont très essentielles pour imposer le contrôle ou l’ordre des forces d’occupation, « Jones » a révélé que le nombre de soldats russes en Ukraine à l’heure actuelle n’est pas suffisant pour tenir une grande ville ou imposer un contrôle dessus à long terme.

Un haut responsable américain avait expliqué sur CNN que la Russie se trouvait dans une situation critique car elle s’attendait à une victoire rapide, et qu’elle n’avait peut-être pas prévu de fournir davantage de forces militaires.

Cependant, les responsables américains ont averti qu’une deuxième vague de forces russes consoliderait le pouvoir russe en Ukraine, et grâce à des effectifs supplémentaires, elle serait en mesure de vaincre la résistance ukrainienne.

Et dans une carte publiée par CNN, de la position russe en Ukraine, il apparaît que les forces de Moscou ont imposé leur contrôle sur une petite zone du pays.