SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

La Russie : Nous avons contrecarré une tentative ukrainienne de s’emparer de la centrale nucléaire de Zaporijjia

Le ministère russe de la Défense a déclaré jeudi que les forces ukrainiennes ont tenté de prendre le contrôle de la centrale nucléaire de Zaporijjia (Zaporizhzhia), dans le sud de l’Ukraine, et que des « mesures ont été prises » pour éliminer les forces hostiles, notamment l’utilisation de l’aviation militaire.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que jusqu’à 60 soldats ukrainiens ont traversé la rivière Dnipro qui sépare les territoires sous le contrôle de chaque partie à 6 heures du matin heure locale (03:00 GMT).

Le communiqué décrit l’opération comme une « provocation » visant à entraver la visite prévue des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique à la centrale nucléaire.

Le ministère a également accusé l’Ukraine d’avoir bombardé à la fois le site d’accueil de la délégation de l’Agence internationale de l’énergie atomique et la station de Zaporijjia elle-même.

L’Ukraine a déclaré que les forces russes bombardaient la station et a accusé Moscou de tenter de « saper » la mission de l’AIEA.

Un correspondant de Reuters dans la ville d’Enerhodar, contrôlée par la Russie, a signalé une augmentation de l’activité militaire jeudi, avec des forces russes en mouvement, des hélicoptères en vol et des bombardements sur des objectifs au sol. Selon le journaliste, le bombardement a touché un immeuble d’habitation, ce qui a incité ses habitants à se précipiter au sous-sol pour se mettre à l’abri.

Par ailleurs, l’agence de presse RIA a cité Vladimir Rogov, un fonctionnaire nommé par la Russie, qui a déclaré que les forces ukrainiennes avaient avancé à un ou deux kilomètres de la centrale nucléaire.

Reuters n’a pas été en mesure de vérifier immédiatement l’authenticité de ces rapports.

La mission de l’agence de l’ONU est d’évaluer les risques des hostilités actuelles dans la région.

Les forces russes se sont emparées de la centrale nucléaire en mars, mais elle est toujours exploitée par un équipage ukrainien. Elle est toujours proche des lignes de front et a subi de fréquents bombardements au cours des dernières semaines, faisant craindre une catastrophe nucléaire. L’Ukraine et la Russie se sont accusées mutuellement à plusieurs reprises d’avoir bombardé l’installation.

    la source :
  • Reuters