SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

La Russie : Nous n’avons pas reçu de réponse de l’Ukraine sur un éventuel accord de paix

La Russie n’a pas encore reçu de réponse de l’Ukraine à ses dernières propositions pour un éventuel accord de paix, a déclaré jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

« Jusqu’à ce matin, jusqu’au moment de la préparation de ce briefing, la partie russe n’a pas reçu de réponse », a-t-elle ajouté.

Plus tôt, le président russe Vladimir Poutine avait prévenu que toute ingérence extérieure dans ce qui se passe en Ukraine ferait l’objet d’une réponse « rapide et foudroyante ». En revanche, l’état-major ukrainien a déclaré que la Russie se préparait à organiser un référendum dans la province de Kherson et empêchait les civils de quitter la ville.

L’état-major ukrainien a déclaré que les forces russes avaient pris le contrôle de nouvelles villes à Kharkiv et Lougansk, et avançaient vers la ville de Parvenkova sur le front d’Izyum.

D’autre part, l’agence de presse RIA Novosti a rapporté que les forces ukrainiennes ont visé le centre-ville de Kherson avec 3 missiles Tochka, dont deux ont été abattus par les défenses aériennes russes.

Comme premier résultat de la décision de la Russie de couper les livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie, Bloomberg a rapporté que 4 acheteurs européens de gaz russe ont payé en roubles pour les livraisons, et que l’Autriche et la Hongrie ont annoncé qu’elles acceptaient de payer le gaz russe sur la base du mécanisme proposé par Moscou.

Quant à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, elle a confirmé que l’Union européenne prévoyait une réponse coordonnée à la décision de la Russie de couper les livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie, soulignant que les deux pays reçoivent du gaz de leurs voisins de l’Union européenne en réponse à la décision russe.