SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

La Russie perd un quatrième général dans la guerre en Ukraine

La Russie a perdu un quatrième général dans la guerre ukrainienne, ont déclaré les autorités de Kiev, ainsi que sept membres des forces d’élite russes.

Le général Oleg Mityaev, 47 ans, a été tué lors d’opérations militaires dans la ville assiégée de Marioupol, a annoncé mardi soir le ministère ukrainien de l’Intérieur, tandis que des responsables ont publié une photo qui, selon eux, appartenait au corps du général sur le champ de bataille.

C’est le quatrième général que les autorités ukrainiennes ont déclaré avoir pu tuer, tandis que les forces d’occupation russes font face à de lourdes pertes militaires, selon le journal.

Cela intervient au milieu du silence de Moscou sur les chiffres réels associés à ses pertes, après avoir annoncé la mort d’un général et d’environ 500 de ses soldats, tandis que les estimations occidentales suggèrent que le nombre de Russes tués se situe entre 2 000 et 6 000.

Les troupes russes ont subi des pertes en trois semaines de guerre en Ukraine, presque autant que les morts américains en Afghanistan et en Irak en deux décennies, selon le journal.

Un troisième général est mort en Ukraine en seulement huit jours dans un coup dur porté aux troupes russes en Ukraine, a annoncé le même journal.

Les autorités ukrainiennes ont déclaré que le général Andrei Kolesnikov était le dernier d’une victime majeure dans l’armée russe.

Selon les informations, 20 généraux russes mènent les combats lors de l’invasion.

Selon le Daily Mail, les responsables occidentaux ont déclaré que les pertes successives suggéraient que ces dirigeants étaient susceptibles de devoir se battre en première ligne, car les factions russes étaient incapables de prendre la décision d’attaquer ou avaient peur de se précipiter.

Le général Oleg Mityaev

Le général Oleg Mityaev