SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

La Russie pose une nouvelle condition pour garantir le transport des céréales ukrainiennes

Le processus d’exportation des céréales ukrainiennes vers les marchés mondiaux est toujours suspendu en raison du conflit sanglant dans le pays, et les Nations unies ont lancé un appel au président russe pour qu’il autorise le déchargement des céréales par les ports afin d’éviter une catastrophe potentielle en termes de sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, le ministre russe des Affaires étrangères « Sergueï Lavrov » a indiqué que Moscou prend des mesures pour exporter les céréales ukrainiennes depuis plus d’un mois, et qu’il est important de s’assurer que Kiev retire les mines des ports.

Le responsable russe a expliqué, lors d’une conférence de presse après ses entretiens avec le ministre bahreïni des Affaires étrangères Abdul Latif bin Rashid Al Zayani, que « si Kiev résout le problème du déminage des ports, la marine russe assurera le passage sans entrave des navires chargés de céréales vers la Méditerranée. »

« Nous avons parlé en détail de la situation en Ukraine, et à la demande de nos amis, nous les avons informés en détail des derniers développements, y compris de la situation alimentaire, et nous avons parlé des mesures que la partie russe prend depuis plus d’un mois, assurant la libre exportation des céréales ukrainiennes par des navires désormais bloqués dans les ports ukrainiens, mais pour cela il est nécessaire que les Ukrainiens déminent les eaux côtières situées dans la mer territoriale de l’Ukraine, » a déclaré Lavrov.

En outre, il a souligné que « Moscou a fait tout ce qui était en son pouvoir pour résoudre le problème alimentaire, alors que l’Occident empêche l’entrée des navires russes dans ses ports et soulève artificiellement une crise », notant que « les initiatives qui apparaissent maintenant sur la question de la sécurité alimentaire doivent être décidées en tenant compte du fait que la partie russe garantit depuis longtemps la mise en œuvre de toutes ses responsabilités. »

Lavrov a estimé que Washington tente de négocier des conditions supplémentaires dans le cadre du processus de négociation pour reprendre le Plan d’action global conjoint sur le programme nucléaire iranien, ce qui représente un obstacle au rétablissement de l’accord.

    la source :
  • Sputnik