SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Russie révèle les pertes aériennes mondiales

L’Europe a imposé une interdiction du trafic aérien russe, dans un geste sans précédent visant à faire pression sur le président russe Vladimir Poutine pour qu’il arrête l’invasion de l’Ukraine.

Le ministre russe des Transports, Vitaly Savelyev, a déclaré mercredi que les compagnies aériennes mondiales perdraient 3 milliards de dollars par an pour éviter l’espace aérien russe.

Hier, l’agence de presse Interfax a cité le ministère russe des Transports disant que 78 avions russes avaient été arrêtés à l’étranger, mais que les compagnies aériennes locales avaient enregistré près de 800 avions étrangers en Russie.

La Russie « a été guidée par l’expérience de l’Iran dans la façon dont les avions sont entretenus dans une situation similaire », a déclaré le ministère des Transports.

Les sanctions sapent la confiance dans le commerce du pétrole

Le vice-Premier ministre Alexander Novak a déclaré mercredi que les sanctions occidentales sapaient la confiance dans le commerce du pétrole en dollars et en euros, a rapporté l’agence de presse russe.
Ses remarques sont intervenues après que le président Vladimir Poutine a ordonné que les ventes de gaz naturel russe à des pays « hostiles » soient transférées au rouble, en réponse au gel des avoirs russes en raison de la crise ukrainienne.

Novak aurait également déclaré que le marché serait reconstitué si l’Europe cessait d’acheter du pétrole russe.

Les États-Unis exhortent l’OPEP+ à augmenter la production plus rapidement qu’ils ne l’ont fait depuis août dans un contexte de fortes hausses des prix du pétrole, mais seuls quelques pays ont une capacité de production excédentaire, y compris le leader de facto de l’Opep, l’Arabie saoudite, et les Émirats arabes unis.