SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Suède annonce qu’elle ne soutient plus les factions kurdes en Syrie

Le ministre suédois des Affaires étrangères a déclaré samedi à la radio que le nouveau gouvernement du pays prendrait ses distances avec les factions kurdes des « Unités de protection du peuple », tout en essayant d’obtenir l’approbation de la Turquie pour rejoindre l’OTAN.

La Turquie considère les Unités de protection du peuple kurde syrien et son aile politique, le Parti de l’union démocratique (PYD), comme une extension du Parti des travailleurs du Kurdistan, qui a déclaré une insurrection contre la Turquie en 1980, et que la Turquie, les États-Unis et l’Union européenne considèrent comme une organisation terroriste.

La Suède, ainsi que les États-Unis et plusieurs membres de l’OTAN, ont soutenu les YPG dans leur lutte contre l’État islamique.

Cependant, la Turquie s’est engagée à bloquer la tentative de la Suède de rejoindre l’alliance si elle ne cesse pas de soutenir ces factions.

« Il existe un lien très étroit entre ces organisations et le PKK (…) qui bénéficie des bonnes relations entre nous et la Turquie », a déclaré le ministre suédois des Affaires étrangères Tobias Billstrom à la radio d’Etat.

« L’objectif principal est l’adhésion de la Suède à l’OTAN », a-t-il ajouté.

    la source :
  • Reuters