SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

La Suède considère que les conditions posées par la Turquie pour accepter qu’elle rejoigne l’OTAN sont « exagérées »

Le Premier ministre suédois Ulf Kristersson a déclaré (dimanche 8-1-2023) que son pays est confiant dans le fait que la Turquie acceptera sa demande d’adhésion à l’OTAN, mais il a précisé qu’il ne peut pas remplir toutes les conditions posées par Ankara pour soutenir cette demande.

« La Turquie soutient que nous avons fait ce que nous avions dit que nous ferions, mais elle dit aussi qu’elle veut des choses que nous ne pouvons pas lui donner ou que nous ne voulons pas », a déclaré Kristersson lors d’une conférence en Suède.

La Finlande et la Suède ont signé un accord tripartite avec la Turquie en 2022 visant à surmonter les objections d’Ankara à leur adhésion à l’OTAN.

En mai, les deux pays ont présenté deux demandes d’adhésion à l’alliance à la suite de l’invasion russe en Ukraine, mais la Turquie s’y est opposée et les a accusés d’héberger des militants, notamment des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, interdit.

Parmi les points de désaccord figure l’extradition de personnes que la Turquie considère comme des terroristes. Ankara a exprimé sa déception face à la décision prise à la fin de l’année dernière par une cour suprême suédoise de bloquer une demande d’extradition d’un journaliste soupçonné d’être un partisan du religieux Fethullah Gulen, que la Turquie tient pour responsable d’une tentative de coup d’État ratée.

    la source :
  • Reuters