SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

La Suède et la Finlande rejoignent l’OTAN…Une déclaration d’Erdogan soulève la possibilité d’annuler l’accord

Le processus d’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN semble encore compliqué et leurs « codes » n’ont pas encore été démantelés, après que le dossier a été résolu ces derniers jours à la suite de la levée par la Turquie de ses efforts de veto pour rejoindre les deux pays, les médias citant le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré soulever de nouveaux points d’interrogation.

Erdogan a souligné que l’accord de la Turquie avec la Finlande et la Suède pour lever son droit de veto sur les candidatures des deux pays à l’OTAN n’est pas la fin de la journée et oblige les pays nordiques à tenir leurs promesses.

Après quatre heures de pourparlers à Madrid, Erdogan s’est mis d’accord avec les dirigeants finlandais et suédois sur une série de mesures de sécurité en échange du soutien d’Ankara à l’adhésion des deux pays à l’alliance militaire.

Erdogan a déclaré aux journalistes lors de son voyage de retour du sommet de l’OTAN à Madrid qu’il n’était pas nécessaire d’accélérer la ratification des deux demandes au parlement.

Ankara devrait d’abord savoir si les deux pays tiendraient les promesses qu’ils ont faites dans le cadre du mémorandum, y compris l’extradition des suspects demandés par la Turquie, a-t-il déclaré.

« Il faut le savoir, ces signatures ne signifient pas que l’affaire est terminée… Sans l’approbation de notre Parlement, cet accord n’entrera pas en vigueur. Il n’y a donc pas besoin de se précipiter. »

« La balle est dans leur camp maintenant. La Suède et la Finlande ne sont actuellement pas membres de l’OTAN. »

Interrogé sur l’extradition des suspects, Erdogan a déclaré que si les pays nordiques n’envoyaient pas ces individus, « nous ferons le nécessaire à travers nos institutions et unités ».

    la source :
  • Reuters