SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

La Suède se rapproche de l’adhésion à l’OTAN

Le parti social-démocrate au pouvoir en Suède a déclaré dimanche qu’il soutenait l’entrée du pays dans l’OTAN, abandonnant des décennies d’opposition à cette démarche à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et d’une large majorité parlementaire en faveur de la demande d’adhésion.

La Finlande voisine étant déjà prête à présenter sa candidature, il est maintenant presque certain que la Première ministre suédoise, Magdalena Andersson, présentera une demande officielle dans les jours qui viennent.

La démarche suédoise a été précédée jeudi dernier par l’annonce par la Finlande de son intention de présenter une demande d’adhésion à l’OTAN  » dans les plus brefs délais « .

La décision des pays scandinaves d’abandonner la neutralité qu’ils ont maintenue tout au long de la guerre froide marquera l’un des plus grands changements dans la sécurité européenne depuis des décennies.

Cette annonce a provoqué la colère du Kremlin, qui l’a qualifiée de menace directe pour la Russie et a promis une réponse comprenant des mesures « militaro-techniques » non précisées, mais des responsables russes avaient auparavant évoqué la possibilité de déployer des missiles nucléaires en mer Baltique.

Si les deux pays rejoignent officiellement l’OTAN, l’alliance sera directement aux frontières de la Russie, et l’adhésion de la Finlande doublera la longueur de la frontière terrestre de l’OTAN avec la Russie, ce qui pourrait soulever des questions sur la réponse russe.

D’autre part, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, en réponse à une question visant à savoir si les États-Unis enverraient des troupes pour soutenir la Suède et la Finlande si elles étaient attaquées avant leur adhésion officielle à l’OTAN, a indiqué que « je ne veux pas discuter de possibilités hypothétiques et faire des propositions, car il n’y a aucune raison pour cela. »

Dans une interview accordée à la BBC, il a salué les forces armées finlandaises et suédoises, notant qu' »il est très pratique pour le Pentagone de coopérer avec elles, notamment lors des exercices conjoints périodiques. »

Et Kirby a déclaré : « Si, pendant la période d’examen de leur candidature et du processus d’adhésion à l’OTAN, ils ont besoin de capacités ou de soutien supplémentaires, les États-Unis sont convaincus que nous jouissons avec ces deux pays d’un niveau de coopération qui nous permet de leur fournir un soutien supplémentaire si nécessaire. » Il a exprimé la conviction de Washington que l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN représente pour elles un droit souverain.

    la source :
  • Reuters