SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

La télévision d’État iranienne est piratée en diffusant le slogan « la Mort à Khamenei »

L’Agence de radio et de télévision (RTA) iranienne a rapporté que l’agence avait été piratée pendant 10 secondes jeudi, avec le slogan « Mort à Khamenei » apparaissant à la télévision d’État.

La diffusion en direct sur la chaîne a été interrompue quelques instants après la fin du bulletin de midi, et une image a émergé des dirigeants de l’opposition iranienne Massoud Radjavi et Maryam Radjavi. L’un d’eux est entendu dire  » Vive Radjavi », après quoi la photo de Khamenei est venue avec une ligne rouge, accompagnée d’une voix qui dit: « Mort à Khamenei ».

 

Une partie d’un vieux discours de Massoud Radjavi est apparue dans laquelle il disait: « Quand nous avons dit la mort aux réactionnaires, nous nous y sommes tenus » avant que le tournage ne soit interrompu et que la télévision d’État diffuse des scènes de nature avec de la musique.

« Durant une période de 10 secondes, les visages et les voix des hypocrites sont apparus sur la chaîne 1 de la chaîne publique », une description qu’elle utilise généralement pour désigner les moudjahidines du peuple de l’opposition à l’extérieur du pays, a déclaré l’autorité.

Logo de l'organisation des mudjahidines du peuple

Logo de l’organisation des mudjahidines du peuple

 

En plus de l’image des dirigeants des Moudjahidine du peuple, les chaînes officielles iraniennes ont diffusé un sketch exigeant l’assassinat du Guide suprême du pays, Ali Khamenei.

Les noms d’un compte sur deux plateformes de médias sociaux prétendument pour un groupe de pirates informatiques sont également apparus sur les écrans.

L’incident représente une grave violation de la télévision d’État iranienne, qui a longtemps été considérée comme étant sous le contrôle et la gestion de membres des services de renseignement iraniens, en particulier les Gardiens de la révolution. Aucun incident de ce type ne s’est produit depuis des années.

La télévision d’Etat iranienne a déclaré que l’affaire était « en cours d’enquête ».

Un clip de l’incident montrait les visages des dirigeants des Moudjahidine du peuple, Massoud Radjavi et son épouse Maryam Radjavi, qui ont été soudainement installés sur le programme d’information régulier de la chaîne, qui est diffusé à 15 heures. On pouvait entendre un homme crier : « Vive Radjavi, mort à Khamenei (Guide suprême). »

Masood Radjavi n’est pas apparu en public depuis près de deux décennies, probablement mort. Maryam Radjavi dirige actuellement les Moudjahidine du peuple.

Une série de cyber-intrusions ont déjà ciblé l’Iran, y compris un piratage en octobre dernier qui a bloqué les ventes d’essence soutenues par l’État.

L’Iran a déclaré qu’il était en état d’alerte pour les cyberattaques pour lesquelles les États-Unis et Israël sont accusés.

Dans le même temps, les États-Unis et d’autres pays occidentaux accusent Téhéran d’essayer de pirater ses réseaux Internet.