SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

La tension est renouvelée dans les territoires occupés!

Les forces israéliennes ont tué deux Palestiniennes dimanche après que la première se soit dirigée vers des soldats et que l’autre ait poignardé un soldat lors de deux incidents distincts en Cisjordanie occupée, ont déclaré des responsables de la sécurité israélienne.

Les deux incidents surviennent après une série d’attentats sanglants perpétrés par des Arabes en Israël. Israël a également lancé des raids en Cisjordanie dans ce que le Premier ministre Naftali Bennett a appelé une « nouvelle vague de terrorisme ».

L’armée israélienne a déclaré qu’aucune arme n’avait été trouvée chez la femme qui a été abattue à Bethléem après avoir ignoré les appels des soldats à s’arrêter, ajoutant qu’elle avait ouvert une enquête.

Lors du deuxième incident, une femme armée d’un couteau a été abattue après avoir légèrement blessé un agent de la police des frontières à Hébron, à l’extérieur de la mosquée Ibrahimi, ont déclaré des responsables de la sécurité israélienne.

Le ministère palestinien de la Santé a confirmé les deux décès.

Les forces israéliennes sont en état d’alerte maximale depuis que des Arabes et des Palestiniens ont mené des attaques qui ont tué 14 personnes en Israël depuis fin mars.

Les forces israéliennes ont tué plus de 20 Palestiniens, dont de nombreux militants, depuis janvier. Les Palestiniens signalent presque quotidiennement des incidents de violence perpétrés par des colons juifs dans toute la Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Israël a répondu par des raids armés dans la ville cisjordanienne de Jénine, l’un des bastions des militants.

L’armée israélienne a déclaré que lors d’une opération israélienne près de Jénine dimanche, des soldats ont tiré sur un véhicule transportant deux frères d’un homme armé qui a tué trois personnes lors d’une attaque à Tel-Aviv jeudi. Elle a ajouté que la voiture avait pris la fuite.

Le même agresseur a été tué vendredi dans la ville voisine de Jaffa par les forces israéliennes à sa recherche.

Le haut responsable palestinien Hussein al-Sheikh a déclaré que l’expansion par Israël des colonies sur les terres palestiniennes occupées que les Palestiniens veulent faire partie de leur État, et la visite d’Israéliens de l’extrême droite dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa ont conduit à cette escalade.

Bennett a déclaré que les assaillants « essayaient de nous détruire » et qu’« ils sont motivés par la haine des Juifs et de l’État d’Israël ».

    la source :
  • Reuters