SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

La tragédie continue… Des « images satellites » révèlent un charnier près de Marioupol

Une société privée américaine a déclaré jeudi que l’imagerie satellite d’un emplacement près de la ville ukrainienne assiégée de Marioupol révèle l’emplacement d’un charnier qui a été agrandi ces dernières semaines pour inclure plus de 200 nouvelles tombes.

Maxer Technologies a déclaré qu’un examen des images de la mi-mars à la mi-avril indiquait que l’agrandissement du cimetière avait commencé entre le 23 et le 26 mars.

Attenant au charnier, se trouve une autre dans le village de Manush, à 20 kilomètres à l’ouest de Marioupol.

D’autre part, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, lors d’une visite en Ukraine accompagnée de son homologue danoise Mette Frederiksen, a exprimé aujourd’hui, jeudi, son choc et sa condamnation des « atrocités » que Kiev accuse les forces russes d’avoir commises dans la ville de Borodianka près de Kiev.

« Choqué de voir les horreurs et les atrocités de la guerre (du président russe Vladimir) Poutine dans les rues de Borodianka », a déclaré le dirigeant espagnol dans un message sur son compte Twitter.

Et « Nous ne laisserons pas le peuple ukrainien seul », a-t-il ajouté.

La police de la capitale ukrainienne a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi que les corps de neuf civils avaient été retrouvés à Borodianka, certains d’entre eux portant des « signes de torture ».