SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

La Turquie avertit la Grèce : Nous déclarerons « unilatéralement » notre zone économique exclusive

Face à l’escalade des tensions entre les deux pays, la Turquie a averti la Grèce qu’elle pourrait procéder à une déclaration unilatérale des frontières de sa zone économique exclusive en mer Égée et en Méditerranée orientale, si les forces grecques ne se retirent pas des îles de la mer Égée orientale.

Le site pronews.gr a indiqué, hier, dimanche soir, que « la Turquie a averti la Grèce pour la première fois indirectement, mais clairement, qu’elle procédera à la démarcation unilatérale des frontières des zones économiques exclusives dans la mer Égée et la Méditerranée orientale, si ses demandes ne sont pas acceptées dans le cadre du rétablissement de la légitimité au regard du traité de Lausanne (1923) et des traités de Paris (1947), et si les forces grecques ne sont pas retirées des îles de la mer Égée orientale et des îles du Dodécanèse. »

Selon le site, ces avertissements ont été émis par le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, lors d’une réunion avec Anna Maria Bora, directrice du bureau diplomatique du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, en présence de Jens Plotner, conseiller pour les affaires de politique étrangère du gouvernement allemand. La réunion s’est tenue le 16 décembre à Bruxelles, et les médias n’en ont eu connaissance que le 18 décembre, alors que ni la Grèce ni la Turquie ne l’ont officiellement annoncée.

Le site indique également que la Turquie pourrait déclarer unilatéralement sa zone économique exclusive, après l’apparition d’un précédent similaire : L’Égypte a démarqué unilatéralement la zone économique exclusive avec la Libye à l’ouest de la ligne de démarcation avec la Grèce, en violation du principe de « l’accord entre les deux parties » qui s’applique lors de la création de telles frontières maritimes.