SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

La Turquie commence à retirer ses troupes d’Afghanistan

La Turquie a entamé le processus d’évacuation de ses forces d’Afghanistan après avoir évalué les différents contacts et la situation et les conditions actuelles.

« Les forces armées rentrent dans notre patrie avec fierté après avoir accompli avec succès la mission qui leur a été confiée » en Afghanistan, a déclaré l’agence de presse turque « Anadolu » citant le ministère turc de la Défense.

En outre, 1 129 civils ont été évacués par des avions militaires, selon le ministère.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré pendant des mois que la Turquie pourrait maintenir une présence à l’aéroport de Kaboul, si on le lui demandait après la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans.

Toutefois, l’agence de presse Reuters a rapporté plus tôt dans la journée de mercredi que les talibans avaient demandé à la Turquie une assistance technique pour assurer le fonctionnement de l’aéroport de Kaboul après le départ des forces étrangères, mais qu’ils avaient en même temps insisté sur le retrait complet des forces turques à l’expiration d’un délai spécifique de départ à la fin du mois d’août.

La Turquie faisait partie de la mission de l’OTAN en Afghanistan et a toujours des centaines de soldats à l’aéroport de Kaboul.

Le président américain Joe Biden devra faire face à des pressions pour prolonger la date limite d’évacuation des milliers de personnes souhaitant quitter le pays après la prise de contrôle par les talibans, qui se termine le 31 août, lors d’une réunion en ligne des dirigeants des principaux pays du Groupe des sept, mardi.

Les talibans ont déclaré que la date limite, qui se termine le 31 août, est une ligne rouge, selon Reuters.

M. Wallace a déclaré à Sky News qu’il doutait que le délai soit prolongé « non seulement en raison de ce que les talibans ont annoncé, mais aussi compte tenu des déclarations publiques du président Biden, je pense que c’est peu probable. »

« Cela vaut certainement la peine pour nous tous d’essayer, et nous allons essayer », a-t-il ajouté.