SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

La Turquie déplace son ambassade d’Éthiopie au Kenya en raison de problèmes de sécurité

La Turquie a déplacé son ambassade en Éthiopie au Kenya, par « crainte qu’elle ne soit prise pour cible en raison de la vente de drones au gouvernement d’Addis Ababa », selon le journal Zaman.

Et selon le site T24, elle a déclaré que « la Turquie, qui est devenue une cible en raison de la vente de drones à l’Éthiopie, a été contrainte de transférer les activités de l’ambassade à Addis Ababa vers l’État voisin du Kenya, après avoir évalué les menaces en ce contexte. »

Il a été souligné à cet égard que l’Éthiopie « a acquis des drones auprès de la Turquie, de l’Iran et des Émirats arabes unis, ce qui a changé le cours de la guerre civile dans le pays ».

Le journal d’opposition turc a rapporté que l’ambassade de Turquie en Éthiopie avait appelé le 25 novembre 2020, avec de nouveaux affrontements entre les forces du Front de libération du peuple du Tigré et le gouvernement éthiopien, à évacuer ses citoyens dans le pays avec des vols réguliers.

Le journal souligne que la Turquie n’a pas officiellement annoncé la vente de drones à l’Éthiopie, notant dans le même temps que « les six derniers mois ont vu deux visites du Premier ministre éthiopien, Abi Ahmed, en Turquie et sa rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, pendant eux. »

Le journal a souligné les déclarations faites par le président turc Recep Tayyip Erdogan après sa visite en Angola, au Nigeria et au Togo en octobre dernier, dans lesquelles il a parlé de la popularité croissante des drones produits par la Turquie au sein du continent brun, et il a déclaré à cet égard : « Partout où je vais en Afrique, tout le monde me pose des questions sur les drones.  »

Le journal Zaman a déclaré que le ministère turc des Affaires étrangères n’avait publié « aucune déclaration officielle à ce sujet, tandis que le mois dernier, Reuters avait publié un article dans lequel il affirmait que les États-Unis avaient informé Ankara de leur inquiétude concernant la vente de drones à l’Éthiopie ».