SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

La Turquie et la Suède et la Finlande conviennent de poursuivre les pourparlers pour discuter des problèmes de sécurité

Des responsables turcs, finlandais et suédois ont convenu de poursuivre les pourparlers dans les mois à venir pour discuter des problèmes de sécurité soulevés par la Turquie comme condition préalable à l’adhésion des deux pays nordiques à l’OTAN.

Les responsables des trois pays ont tenu cette première réunion du genre le vendredi 26 août dans la ville de Vantaa, dans le sud de la Finlande.

Le ministre finlandais des Affaires étrangères, Pekka Haavisto, a déclaré que la réunion visait à établir des contacts et à définir les objectifs de coopération sur lesquels les trois pays se sont mis d’accord lors de la signature d’un protocole d’accord lors du sommet de l’OTAN à Madrid fin juin.

« Les participants ont discuté de mesures concrètes pour la mise en œuvre du mémorandum tripartite et ont convenu que le mécanisme continuerait à se réunir au niveau des experts à l’automne », a déclaré le ministère finlandais des Affaires étrangères dans un communiqué à l’issue de la réunion.

La Finlande et la Suède ont demandé à rejoindre l’OTAN en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais la Turquie s’y est opposée, les accusant d’imposer un embargo sur les armes et de soutenir des groupes qu’elle considère comme terroristes.

En outre, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a appelé les deux pays à remettre à son pays les suspects recherchés dans des affaires liées au terrorisme, tandis que les deux pays affirment qu’ils n’étaient pas d’accord pour extrader des personnes spécifiques lorsqu’ils ont signé le protocole d’accord.

Le ministère finlandais des Affaires étrangères est resté secret sur la réunion de vendredi, refusant de révéler le lieu ou même le moment. Mais elle a dit, plus tard, qu’elle se tenait dans la ville de Vantaa, près de la capitale, Helsinki.

    la source :
  • Reuters