SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

La variole du singe…18 000 cas ont été enregistrés dans 78 pays, dont la plupart en Europe

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré mercredi que plus de 18 000 cas de variole du singe (MonkeyPox) ont été enregistrés dans 78 pays, dont la plupart en Europe.

Samedi, l’OMS a déclaré que l’épidémie de monkeypox constituait une urgence sanitaire mondiale.

Elle a précisé que 98 % des cas signalés se situaient hors d’Afrique, où le virus est endémique, chez des hommes pratiquant l’homosexualité.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exhorté les hommes concernés à envisager de réduire le nombre de nouveaux partenaires avec lesquels ils ont des rapports sexuels et à partager les données avec tout nouveau partenaire.

« C’est une épidémie qui peut être arrêtée », a déclaré Ghebreyesus lors d’une conférence de presse à Genève. « Le meilleur moyen d’y parvenir est de réduire le risque d’exposition (à la maladie)…. Cela signifie faire des choix sûrs pour soi-même et pour les autres. »

Mike Ryan, directeur des urgences à l’Organisation mondiale de la santé, a déclaré qu’un processus était en cours pour renommer le monkeypox afin d’éviter d’utiliser ce nom comme une « arme » ou de manière raciste.

L’OMS recommande que les groupes à haut risque soient vaccinés, notamment les hommes qui ont de multiples partenaires sexuels et les travailleurs de la santé.

L’organisation a déclaré que la protection complète prend plusieurs semaines après l’administration de la deuxième dose du vaccin, de sorte que les gens doivent prendre d’autres mesures de précaution.

Elle a ajouté qu’environ 10 % des patients ont été hospitalisés dans le cadre de l’épidémie actuelle, et que cinq sont décédés, tous en Afrique.

La variole du singe reste un problème de santé publique dans des régions d’Afrique que le monde a négligées pendant des décennies, mais des cas en dehors des pays endémiques ont commencé à être signalés en mai.

La variole du singe provoque généralement des symptômes légers à modérés, notamment de la fièvre, de la fatigue et des cloques cutanées douloureuses qui disparaissent en quelques semaines.

Ghebreyesus a déclaré qu’environ 16 millions de doses du vaccin approuvé étaient disponibles. Il a ajouté que l’Organisation mondiale de la santé exhorte les pays qui disposent de stocks à partager le vaccin, compte tenu des réserves limitées.

    la source :
  • Reuters