SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

L’adhésion à l’OTAN… Biden rencontre les dirigeants de la Finlande et de la Suède

Le président américain Joe Biden rencontrera jeudi la Première ministre suédoise et le président finlandais, après que les deux pays ont abandonné leur neutralité et demandé à rejoindre l’OTAN en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Quelques heures avant son premier voyage en Asie depuis son entrée en fonction, Biden rencontrera la Première ministre suédoise Magdalena Andersson et le président finlandais Sauli Niinistö à la Maison Blanche pour discuter de leurs demandes d’adhésion à l’OTAN.

« C’est un événement historique, un moment décisif pour la sécurité européenne. Deux pays qui ont été neutres pendant longtemps vont rejoindre l’alliance de défense la plus forte du monde », a déclaré Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

Il convient de noter que Biden a fait de l’unification de l’Europe face à l’invasion russe en Ukraine une priorité absolue. La Turquie a soulevé des questions concernant l’inclusion de la Finlande et de la Suède dans l’alliance, demandant à la Suède de cesser son soutien aux militants kurdes, qu’elle considère comme un groupe terroriste, et appelant les deux pays à lever l’embargo sur certaines ventes d’armes à la Turquie.

De même, Sullivan a déclaré mercredi aux journalistes que les responsables américains étaient convaincus que les préoccupations de la Turquie pouvaient être prises en compte. L’approbation des 30 membres de l’Alliance est requise pour l’adhésion de tout nouveau membre.

La réunion de Biden intervient alors qu’il cherche à obtenir l’approbation du Congrès américain pour fournir à l’Ukraine 40 milliards de dollars en armes et en aide humanitaire jusqu’en septembre.

Biden rassure la Finlande et la Suède

Le président américain Joe Biden a confirmé que les États-Unis travailleront avec la Finlande et la Suède pour faire face à toute menace pour leur sécurité commune, tout en envisageant de leur accorder l’adhésion à l’OTAN.

Biden a indiqué dans une déclaration qu’il soutenait fermement la candidature de la Finlande et de la Suède à l’adhésion à l’alliance, affirmant que cela « renforcera notre coopération en matière de défense et profitera à l’ensemble de l’alliance transatlantique. »

Et le magazine américain « Foreign Policy » a rapporté qu’un groupe de membres de l’OTAN a offert à la Finlande et à la Suède des garanties de sécurité temporaires, après que les deux pays scandinaves ont annoncé leur intention de rejoindre l’alliance occidentale pour se protéger contre « toute éventuelle agression russe ».

    la source :
  • Reuters