SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2022, Wednesday |

L’Afrique du Sud déclare l’état de « catastrophe nationale » en raison d’inondations dévastatrices

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré lundi que les tempêtes dans son pays ont fait au moins 443 morts et des dizaines sont toujours portées disparues au moment de déclarer l’état de catastrophe nationale.

Ramaphosa a déclaré dans une allocution télévisée qu’environ 48 personnes étaient toujours portées disparues.

Il a ajouté qu’entre 200 et 400 millimètres de pluie sont tombés sur la province du KwaZulu-Natal en 24 heures, à partir du 11 avril.

Les pluies ont causé d’importants dégâts aux routes, aux ponts et aux habitations, et ont perturbé l’approvisionnement en vivres et en carburant. Environ 40000 personnes ont été déplacées par les inondations, a déclaré Ramaphosa.

« Il s’agit d’une catastrophe humanitaire qui appelle des secours massifs et urgents », a-t-il ajouté.

Le port de Durban, l’un des plus grands ports maritimes d’Afrique, a été fermé, tandis que dans certaines régions il n’y avait ni électricité ni eau courante.

« Le coût économique de ces inondations n’a pas encore été évalué en profondeur, mais il est clair qu’il faudra des milliards de rands pour reconstruire les infrastructures et la production perdue », a déclaré Ramaphosa.