SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

L’AIEA annonce une multiplication par 3 de ses effectifs dans la centrale de Zaporijjia

L’Agence internationale de l’énergie atomique, qui déploie des experts à la centrale nucléaire de Zaporijjia (Zaporizhzhia) en Ukraine, a annoncé qu’elle enverrait dans les prochains jours des équipes sur d’autres sites nucléaires ukrainiens, avec l’objectif de multiplier leur nombre par trois à l’avenir.

Et un communiqué publié vendredi soir, le 13 janvier 2023, indique que l’agence des Nations unies « sera bientôt déployée de manière permanente dans toutes les centrales d’Ukraine, y compris Tchernobyl. »

La semaine prochaine, le directeur général de l’agence, Rafael Grossi, se rendra dans ce pays pour lancer les travaux de ce nouveau dispositif.

Et l’agence a souligné que cette décision « indique une expansion significative » de son rôle, après qu’elle ait effectué des missions limitées depuis le début de la guerre russe en Ukraine le 24 février.

Le site de Zaporijjia occupé par l’armée russe, très sensible en raison de sa proximité avec la ligne de front et régulièrement bombardé, n’a jusqu’à présent abrité que du personnel de l’AIEA et accueilli « jusqu’à quatre » experts depuis septembre.

L’agence a déclaré qu’ « environ 11 à 12 experts seront désormais présents à tout moment » en Ukraine afin de « surveiller la situation et d’inspecter les équipements » ainsi que de « fournir une assistance technique. »

Le Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal avait annoncé en décembre, après une rencontre avec Grossi, ces missions destinées à « assurer la sécurité » dans les cinq stations du pays, sans préciser leur calendrier ni leur ampleur.

Outre Zaporijjia, les inspecteurs seront également déployés à Rivne, Khmelnitsky, Pevdnokrainsk et Tchernobyl, qui a connu en 1986 le plus grave accident nucléaire civil de l’histoire.

Au cours de sa visite, Grossi rencontrera également de hauts responsables ukrainiens dans le cadre de ses efforts pour établir une « zone de protection » autour de la centrale de Zaporijjia.
Il mène des consultations à cet égard avec Kiev et Moscou depuis des mois, sans parvenir encore à un résultat.

    la source :
  • AFP