SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

L’Algérie: Les incendies pourraient avoir été causés par des mains criminelles

Les autorités algériennes ont suggéré que les incendies dans les États étaient intentionnels.

Aujourd’hui, mardi, le ministre algérien de l’Intérieur, Kamal Beljoud, a déclaré : « Il est impossible que 50 incendies se produisent dans plusieurs États en même temps ».

Le ministre algérien a confirmé que : « Il n’est pas exclu qu’il y ait des mains criminelles qui ont causé les incendies d’hier, lundi, et les services de sécurité vont ouvrir des enquêtes.  »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a chargé une délégation ministérielle conduite par le ministre « Beljoud » de se rendre dans l’État de Tizi Ouzou, à l’est de la capitale, Alger, pour déterminer l’étendue des pertes et présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Par ailleurs, Beljoud a assuré aux citoyens touchés par les incendies que « l’Etat supportera toutes les pertes résultant de ces incendies conformément aux recommandations et instructions du président Tebboune, et toutes les personnes touchées seront indemnisées ».

A son tour, le gouverneur des forêts de l’Etat de « Tizi Ouzou » a souligné que « les 15 incendies qui ont éclaté dans la région ne sont pas naturels, mais plutôt un acte actif, et sont causés par un acte criminel ».

La gendarmerie nationale et l’armée nationale populaire ont annoncé l’arrestation de personnes soupçonnées d’avoir mis le feu aux forêts.

Il est à noter que, hier, lundi, les forêts en Algérie, dans environ 14 états à travers le pays, ont été exposées au déclenchement d’énormes incendies, car des dizaines d’incendies ont été enregistrés dans les états, dont certains ont été exposés à 4 incendies, tandis que d’autres États ont été témoins d’un ou deux incendies.