SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

l’Allemagne craint un « cauchemar de faillite »

A la lumière de la guerre d’Ukraine, plusieurs pays européens vivent dans une atmosphère d’anticipation et d’anxiété, craignant les répercussions de l’opération militaire lancée par la Russie le 24 février.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine a mis en danger de nombreux pays d’Europe, notamment l’Allemagne, qui tente d’équilibrer son rôle politique et de protéger son économie de l’effondrement.

La plus grande économie européenne traverse une phase historique, à la lumière d’une récession attendue en cas de coupure de l’approvisionnement en gaz de la Russie, alors que les taux d’inflation ont augmenté de façon spectaculaire.

Le discours du président du conseil d’administration de la Commerzbank, Manfred Knauf, a accru l’inquiétude des Allemands, soulignant que l’approvisionnement énergétique de l’Allemagne était menacé, ce qui pourrait entraîner la propagation des faillites dans le pays.

Knauf a déclaré, dans un communiqué de presse au site « Handelsblatt », que l’approvisionnement énergétique en Allemagne est menacé, que les chaînes d’approvisionnement sont rompues, en plus de la forte inflation dans le pays.

Il a poursuivi : « Mais il ne faut pas non plus se leurrer, il est probable que les faillites vont augmenter sur nos marchés ».

L’Allemagne est confrontée à une flambée des prix de l’énergie et à une inflation galopante en raison de l’imposition de sanctions à la Russie après le début d’un processus spécial de désarmement de l’Ukraine, et les mesures ont principalement affecté le secteur financier et l’approvisionnement en produits de haute technologie.

Mais les appels à moins de dépendance vis-à-vis des ressources énergétiques russes se font de plus en plus entendre en Europe.