SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

L’Allemagne discute avec ses alliés pour donner des garanties de sécurité à l’Ukraine

Le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé dimanche 3 juillet à la chaîne ARD que l’Allemagne discutait avec ses alliés des garanties de sécurité pouvant être accordées à l’Ukraine pendant la période d’après-guerre.

« Nous discutons avec des amis proches de la question des garanties de sécurité que nous pouvons fournir », a ajouté Schulz. Ceci est un processus continu. Évidemment, ce ne serait pas la même chose que s’il s’agissait d’un État membre de l’OTAN. »

Il a également estimé qu' »il est tout à fait clair qu’il s’agit d’un dossier qui se prépare soigneusement dans les milieux diplomatiques, pour le jour que nous espérons voir rapidement lorsque la guerre sera terminée ».

D’autre part, Oleksiy Kuleba, gouverneur de la région de Kyiv, a noté que le Premier ministre australien Anthony Albanese avait visité trois villes ravagées par la guerre dans la région.

Kuleba a écrit sur Telegram qu’Albanese avait visité les villes de Bucha, Irbin et Hostomil, où l’Ukraine dit que la Russie a commis des atrocités contre des civils. La Russie nie les allégations.

« L’Australie soutient l’Ukraine et veut que justice soit rendue pour les crimes commis ici », a déclaré Kuleba citant Albanese.

La Russie prend le contrôle de la région de Lougansk

Dans les derniers développements sur le terrain, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré au président Vladimir Poutine que les forces russes et les forces séparatistes avaient « libéré » la région ukrainienne de Lougansk.

N’ayant pas réussi à s’emparer de Kyiv, la Russie s’est concentrée sur le retrait des forces ukrainiennes des provinces du Donbass, de Lougansk et de Donetsk, où les séparatistes soutenus par Moscou combattent Kyiv depuis la première intervention militaire russe en Ukraine en 2014.

L’agence de presse TASS, citant le ministère russe de la Défense, a rapporté que les forces russes avaient bouclé la ville de Lyschansk dans l’est de l’Ukraine.

Lysichansk était le dernier bastion majeur de l’Ukraine dans la région de Lougansk.

    la source :
  • Reuters