SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

L’Allemagne réalise la plus grande opération de rapatriement des femmes « d’ISIS » de Syrie

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré mercredi soir que son pays avait ramené du nord de la Syrie huit femmes ayant rejoint les rangs de l’État islamique (ISIS) et 23 enfants, dans le cadre de la plus grande opération de ce type menée par Berlin depuis 2019.

« Les enfants ne sont pas responsables de leur situation, a déclaré Maas dans un communiqué. (…) Les mères devront répondre devant la justice pénale des actes qu’elles ont commis. Un grand nombre d’entre elles ont été placées en prison après leur arrivée en Allemagne. »

En décembre dernier, l’Allemagne avait annoncé avoir rapatrié 18 enfants et cinq femmes détenus dans le nord de la Syrie, dont certains sont poursuivis dans leur pays pour leur appartenance à ISIS.

Depuis la chute du « califat » de l’État islamique, les pays occidentaux sont confrontés au dilemme d’expulser les familles des djihadistes arrêtés entre la Syrie et l’Irak ou tués.

Selon les chiffres de Human Rights Watch publiés en mars dernier, près de 43 000 étrangers, dont 27 500 mineurs, sont toujours détenus dans le nord-est de la Syrie, répartis entre les hommes dans les prisons et les femmes et enfants dans les camps gérés par les autorités kurdes, qui réclament leur retour dans leur pays.

Depuis l’annonce de l’élimination de l’État islamique en mars 2019, l’administration autonome kurde, aux moyens limités, demande aux pays concernés de rapatrier leurs citoyens détenus dans les prisons et les camps, ou de créer un tribunal international pour juger les djihadistes en Syrie.