SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2022, Saturday |

L’Allemagne s’attend à un achèvement rapide des pourparlers à propos du nucléaire iranien

Plusieurs facteurs entravent le retour des négociations iraniennes avec les grands pays sur l’accord nucléaire, notamment la demande de l’Iran de retirer les « Gardiens de la révolution » de la liste des terroristes, en plus de la demande russe d’exempter ses relations avec l’Iran des sanctions occidentales.

Dans ce contexte, un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a noté que Berlin s’attend à une conclusion rapide des pourparlers sur le nucléaire iranien.

Plus tôt dans la journée, le chef de la politique étrangère de l’Union européenne a déclaré qu’il pensait qu’il y avait eu suffisamment de progrès lors des consultations entre le coordinateur européen pour les pourparlers nucléaires et les responsables iraniens à Téhéran cette semaine pour reprendre les négociations nucléaires après deux mois d’impasse.

« Il y a une proposition sur la table qui est très juste pour toutes les parties », a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères lors d’un point de presse régulier à Berlin.

« Bien sûr, nous attendons de l’Iran qu’il cesse de faire des demandes qui vont au-delà du JCPOA (l’accord nucléaire) et que les pourparlers se terminent rapidement », a-t-elle ajouté.

Contrairement à l’Allemagne, la France avait exprimé son pessimisme quant à la capacité des États-Unis et de l’Iran à résoudre rapidement le problème bilatéral en suspens entre eux, mais une source diplomatique française a indiqué que la relance de l’accord nucléaire entre l’Iran et les puissances mondiales est toujours possible.

La principale raison qui empêche actuellement les deux parties de revenir à l’accord nucléaire est la condition de Téhéran de retirer les Gardiens de la révolution iraniens de la liste des organisations terroristes étrangères.

 

    la source :
  • Reuters