SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

L’Amérique, le Japon et la Corée du Sud condamnent le lancement de missiles balistiques par la Corée du Nord

Le département d’État américain a déclaré que le secrétaire d’État américain Anthony Blinken s’était entretenu avec ses homologues sud-coréen et japonais au sujet du lancement par la Corée du Nord d’un missile balistique.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que Blinken, le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Park Jin et le ministre japonais des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi « ont fermement condamné le lancement de missiles balistiques par la Corée du Nord, le décrivant comme une violation flagrante de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ».

L’armée sud-coréenne a annoncé que la Corée du Nord avait tiré trois missiles balistiques au large de sa côte orientale, quelques heures seulement après le départ du président américain Joe Biden de la région à l’issue d’un voyage au cours duquel il avait accepté de renforcer les mesures de dissuasion du pays doté de l’arme nucléaire.

Les chefs d’état-major interarmées sud-coréens ont déclaré que les trois missiles balistiques avaient été lancés à une distance de moins d’une heure de la région de Sunan à Pyongyang, la capitale du Nord.

Les garde-côtes japonais ont également signalé au moins deux lancements, et le diffuseur NHK a déclaré que les missiles semblaient avoir atterri en dehors de la zone économique exclusive du Japon.

Le lancement du missile est intervenu quelques heures seulement après que le président américain Joe Biden a quitté le Japon après son premier voyage en Asie en tant que président.