SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’Amérique renforce l’arsenal militaire de l’Ukraine

Les États-Unis ont confirmé, mercredi, qu’ils allaient fournir à l’Ukraine des missiles défensifs à longue portée et des drones armés « Switchblade », permettant aux forces de Kiev d’être mieux à même d’affronter les avions et les blindés russes à distance.

Voici une présentation des nouvelles armes et équipements que le président américain Joe Biden a annoncé fournir à l’Ukraine :

Des défenses anti-missiles à longue portée S-300

L’Ukraine avait la capacité d’abattre les avions et les missiles de croisière russes à une distance relativement proche. Washington s’arrange pour leur fournir des systèmes qui leur permettront d’attaquer les avions à une distance beaucoup plus grande.

Une source militaire a déclaré que les systèmes sont le S-300 de fabrication soviétique/russe, qui est entièrement automatisé, similaire au système américain Patriot. Il s’agit d’une unité de lancement de missiles et de radars basée au sol, capable de détecter, de suivre et de cibler plusieurs menaces aériennes à longue distance.

Les Ukrainiens savent déjà comment utiliser le système S-300, et les États-Unis et plusieurs pays de l’OTAN possèdent les systèmes ou les composants pour pouvoir les fournir à l’Ukraine.

Drones suicidaires

Washington va envoyer à l’Ukraine 100 drones « Switchblades » qui sont en fait des bombes volantes munies d’une caméra et pilotées par un dispositif contrôlé par un opérateur pour localiser et se jeter sur une cible lorsqu’elles sont prêtes à exploser au toucher.

Les drones « Switchblade », appelés « drones suicidaires », peuvent augmenter la distance d’attaque des véhicules et des unités russes au-delà de ce qui peut être vu à l’œil nu. Cette commande lui confère un avantage par rapport aux missiles guidés à détection de chaleur que les Ukrainiens ont utilisés contre les chars russes.

Des missiles anti-aériens de classe Stinger

Les États-Unis fourniront également à l’Ukraine 800 missiles Stinger supplémentaires, qui sont des missiles antiaériens tirés à l’épaule et utilisant des rayons ultraviolets.

Dans les années 1990, Washington a fourni aux combattants afghans des missiles Stinger afin qu’ils puissent abattre les hélicoptères russes. Jusqu’à présent, les Ukrainiens les ont utilisés efficacement contre les hélicoptères russes et les avions d’attaque à basse altitude, plus lents.

Les missiles Javelin

Les Alliés occidentaux ont jusqu’à présent fourni à l’armée ukrainienne environ 17 000 missiles légers autoguidés tirés à l’épaule, qui sont devenus l’arme de prédilection dans la guerre terrestre. Ces armes sont utilisées très efficacement pour détruire les chars à courte distance.

Parmi elles, les missiles Javelin de fabrication américaine, conçus pour déjouer les défenses antimissiles des chars russes, sont devenus légendaires par leur efficacité. Une célèbre chanson ukrainienne a été créée à sa gloire, et une image de style icône d’une femme embrassant le missile est devenue virale, surnommée « Saint Javelin ».

Biden a confirmé que Washington allait envoyer 2 000 missiles Javelin supplémentaires à l’Ukraine.

Pistolets, munitions et équipements de protection individuelle

La cargaison de nouvelles armes américaines comprend également 7 000 armes antiblindées supplémentaires, des milliers de mitrailleuses, de fusils et de lance-grenades, vingt millions de munitions pour armes légères aux normes russes et de l’OTAN, ainsi que 25 000 ensembles de gilets pare-balles et de casques.