SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

L’Amnesty International documente un rapport sur les violations des prisons iraniennes

« Les autorités pénitentiaires iraniennes commettent d’horribles violations du droit à la vie en refusant délibérément des soins de santé vitaux aux prisonniers malades et en refusant d’enquêter et de faire en sorte que les responsables des décès illégaux en détention rendent des comptes », a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Dans un nouveau rapport, l’organisation a documenté la façon dont les autorités pénitentiaires provoquent ou contribuent régulièrement à des décès en détention, notamment en empêchant ou en retardant l’accès d’urgence des détenus à l’hôpital.

Le rapport note le refus des autorités de mener des enquêtes indépendantes et transparentes sur les décès en détention qui incluent des rapports de refus de soins de santé, et leur incapacité à veiller à ce que les personnes soupçonnées de responsabilité pénale soient poursuivies et punies.

« Le mépris effroyable des autorités iraniennes pour la vie humaine a en fait transformé les prisons iraniennes en une salle d’attente de la mort pour les prisonniers malades, où les cas traitables deviennent tragiquement mortels », a déclaré Diana Eltahawy, directrice adjointe pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International.

Le rapport, qui détaille les décès en détention de 92 hommes et quatre femmes dans 30 prisons de 18 provinces iraniennes depuis janvier 2010, est basé sur la documentation d’Amnesty International d’une sélection de cas illustratifs.

L’organisation a appelé le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à mettre en place un mécanisme d’enquête et de responsabilisation pour recueillir des preuves sur les violations des droits de l’homme en Iran.

    la source :
  • alarabiya