SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Lapid: Israël préfère le retrait américain plutôt que la recherche d’un « mauvais accord »

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a déclaré qu’Israël préférerait que les États-Unis et d’autres puissances se retirent des pourparlers nucléaires avec l’Iran, plutôt que de rechercher un « mauvais accord ».

Lapid a déclaré que le meilleur scénario est ce qu’il a appelé un « bon accord » avec l’Iran, soulignant que « nous n’avons aucun problème à parvenir à un accord, c’est une bonne chose ».

Et il a estimé que « le deuxième meilleur scénario est qu’il n’y aura pas d’accord, sauf pour durcir les sanctions et s’assurer que l’Iran ne peut pas aller de l’avant … et le troisième et le pire est de parvenir à un mauvais accord ».

Lapid n’a pas précisé quels étaient les détails de l’accord, bons ou mauvais, à l’exception de la suppression des dispositions dites d’expiration du plan d’action global conjoint de 2015 qui permettrait aux garanties d’expirer en 2025 et de rendre l’accord capable d’empêcher de façon permanente l’Iran d’acquérir une arme nucléaire.

Les pourparlers nucléaires ont repris à Vienne en novembre dernier après une interruption de cinq mois, dans une tentative de rétablir l’accord nucléaire, qui comprenait un assouplissement des sanctions contre l’Iran en échange de restrictions sur son programme nucléaire.