SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Lapid: le Hezbollah continue de marcher sur la voie du terrorisme et sape la capacité du Liban

Le nouveau Premier ministre israélien, Yair Lapid, a annoncé aujourd’hui, dimanche, que le Hezbollah libanais constitue un obstacle à un accord entre le Liban et Israël sur la démarcation de leurs frontières maritimes, comme il l’a dit.

L’annonce est intervenue un jour après que l’armée israélienne a intercepté 3 drones lancés par le Hezbollah en direction du champ gazier de Karish.

Le Liban considère le champ de Karish comme faisant partie des eaux contestées avec Israël, tandis que l’État hébreu affirme qu’il est situé dans sa zone économique exclusive.

Lapid a déclaré que le Hezbollah continue de marcher sur la voie du terrorisme et sape la capacité du Liban à parvenir à un accord sur les frontières maritimes.

Il a ajouté lors de la première réunion de son gouvernement, quelques jours après la dissolution du parlement en préparation de nouvelles élections législatives dans l’État hébreu, qu' »Israël continuera à se protéger, ainsi que ses citoyens et ses intérêts ».

La découverte d’immenses gisements de gaz en Méditerranée orientale ces dernières années a éveillé les appétits des pays voisins et alimenté des querelles frontalières.

Le Liban et Israël, deux pays voisins toujours officiellement en guerre, ont entamé en octobre 2020 des négociations sans précédent sous l’égide de Washington, pour délimiter les frontières maritimes et lever les obstacles à l’exploration pétrolière et gazière.

Les pourparlers ont été suspendus en mai 2021 en raison de différences concernant la taille de la zone contestée, en particulier le champ gazier de Karish.

Lapid, qui conserve son poste de ministre des Affaires étrangères, restera Premier ministre par intérim jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement après les élections prévues le 1er novembre, qui seront les cinquièmes en quatre ans.