SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Lapid se rend au Maroc pour ouvrir l’ambassade d’Israël

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra à Rabat, au Maroc, mercredi matin, accompagné de ministres de son gouvernement, pour ouvrir une ambassade officielle à Rabat.

Il s’agit de la première visite d’un ministre israélien des Affaires étrangères au Maroc depuis 2003, après la signature de l’accord de normalisation entre les deux pays en décembre dernier.

M. Lapid rencontrera son homologue marocain, Nasser Borita, et la ministre du Tourisme Nadia Fattah al-Alawi au cours de cette visite de deux jours, au cours de laquelle M. Lapid et sa délégation inaugureront le représentant diplomatique israélien à Rabat, et la délégation israélienne visitera la synagogue de Casablanca.

Lapid est accompagné du ministre de la Protection sociale Meir Cohen, d’origine marocaine, du président de la commission des affaires étrangères et de la sécurité de la Knesset, Ram Ben Brac, et du directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz.

Les diplomates israéliens ont suggéré que le Maroc et Israël élèveraient leur représentation diplomatique au niveau des ambassadeurs au cours de la visite.

« Nous nous dirigeons vers le Maroc demain pour une visite historique, nous ouvrirons un représentant officiel d’Israël à Rabat, nous nous rendrons à Casablanca et rétablirons la paix entre les nations et les peuples », a tweeté M. Lapid sur son compte Facebook. Nous visiterons également la synagogue de Casablanca pour nous souvenir ensemble des racines profondes de centaines de milliers d’Israéliens dans les communautés marocaines.

« Je remercie le Roi Mohammed VI pour son audace et sa vision. « Nous travaillerons avec son équipe pour créer une coopération économique, touristique et culturelle qui reflète la relation historique profonde entre le Maroc et Israël. »

Le 10 décembre, Israël et le Maroc ont annoncé la reprise des relations diplomatiques après un arrêt en 2000, faisant du Maroc le quatrième pays arabe à accepter une normalisation avec Israël en 2020, après les Eau, Bahreïn et le Soudan.