SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

L’Arabie saoudite annonce déjouer la contrebande de plus d’un million de comprimés d’amphétamine

Aujourd’hui, mercredi, les autorités de sécurité en Arabie saoudite ont annoncé avoir déjoué une tentative de contrebande et de promotion de plus d’un million de comprimés d’amphétamine, qui provenaient de l’extérieur du Royaume et cachés dans des paquets de café.

Selon ce qui a été rapporté par le compte de la Sécurité publique, sur le site de réseau social « Twitter », les autorités de sécurité ont pu déjouer la contrebande et la promotion de 1 070 000 comprimés d’amphétamine, et l’arrestation de ses destinataires dans le Royaume.

Le porte-parole officiel de la Direction générale du contrôle des stupéfiants, le major Muhammad Al-Nujaidi, a déclaré que « le suivi sécuritaire des réseaux de contrebande et de promotion de la drogue, qui ciblent la sécurité du Royaume et de sa jeunesse.

Cela a permis de contrecarrer une tentative de contrebande et de promouvoir (1070000) comprimés d’amphétamine, qui ont été introduits en contrebande dans le Royaume; Caché dans des colis de café, en coordination avec la Zakat, Autorité fiscale et douanière.  »

Dans sa déclaration, il a confirmé que ses destinataires avaient été arrêtés à Dammam, six personnes : quatre citoyens et deux résidents de nationalité yéménite, et qu’ils avaient été arrêtés, et que des mesures juridiques initiales avaient été prises à leur encontre, et les avait renvoyés devant le ministère public.

Début décembre, les autorités de sécurité du Royaume ont réussi à saisir plus de 30 millions de comprimés d’amphétamine, qui étaient cachés dans la cargaison « Hill ».

Les destinataires de l’envoi, dont le nombre s’est avéré être quatre, ont été arrêtés : deux citoyens et deux résidents de nationalité syrienne.

Ils ont été arrêtés, et les mesures juridiques nécessaires ont été prises à leur encontre, et ils ont été déférés au ministère public.

Les autorités saoudiennes compétentes ont également récemment déjoué plusieurs tentatives de contrebande de substances stupéfiantes dans le Royaume, certaines avec des envois de plaques de fer, et d’autres avec des envois de fruits.

Le ministère de l’Intérieur avait précédemment annoncé qu’il avait déjoué, en coopération avec les Émirats arabes unis, un plan visant à faire entrer en contrebande plus de 1,5 million de comprimés d’amphétamine dans le Royaume, à l’intérieur d’une cargaison de maïs. nationalité.

Et en août dernier, les autorités sont parvenues à déjouer la contrebande d’une quantité du stupéfiant « cocaïne », qui était caché dans l’estomac de 6 passagers, venus à l’aéroport King Fahd de Dammam.

Le même mois, au port islamique de Djeddah, l’autorité a réussi à déjouer une tentative de contrebande d’une grande quantité de pilules Captagon, s’élevant à plus de 8,7 millions de pilules, qui étaient cachées dans l’envoi de « cacao ».

L’Arabie saoudite impose des peines sévères aux trafiquants de drogue, pouvant aller jusqu’à la peine de mort, et il ne se passe pas un an sans que de telles peines soient appliquées aux trafiquants de différentes nationalités.

Après leur condamnation et les décisions de justice définitives à leur encontre.