SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

L’Arabie Saoudite : Le non-respect des accords internationaux par l’Iran est une source de préoccupation

Le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, a affirmé aujourd’hui lundi, lors de la conférence de l’Agence internationale de l’énergie atomique, la position du Royaume selon laquelle la région doit être exempte d’armes de destruction massive et empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires.

Au cours de la conférence, qui a été diffusée par la chaîne saoudienne Al-Ekhbariya, le ministre a déclaré que le Royaume est préoccupé par le non-respect des accords internationaux par l’Iran, ainsi que par le manque de transparence de Téhéran vis-à-vis de l’Agence de l’énergie atomique, qui constitue une « menace » dans le système de non-prolifération.

Il a ajouté que le Royaume soutient tous les efforts internationaux visant à empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire.

L’Assemblée générale de l’Organisation internationale de l’énergie atomique a commencé sa réunion aujourd’hui, lundi, à Vienne, pour discuter des défis auxquels l’agence a été confrontée il y a un an, en raison notamment de la pandémie de Corona.

En marge de la réunion, une rencontre bilatérale aura lieu entre le secrétaire général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, et le secrétaire général de l’Agence iranienne de l’énergie atomique, Mohammad Eslami, afin de discuter de la coopération de Téhéran avec l’agence et de fixer une nouvelle date pour la visite de Grossi en Iran.

« Nous voulons discuter des questions urgentes liées au programme nucléaire iranien prochainement à Téhéran », a déclaré le directeur de l’AIEA.

De son côté, le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique souligne la nécessité de condamner toute attaque visant des installations nucléaires pacifiques.

La chaîne Al-Alam cite le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Mohammad Eslami, qui a déclaré aujourd’hui, lundi, que la politique de pression maximale sur l’Iran « échouera », soulignant que toute attaque visant des installations nucléaires pacifiques doit être condamnée. Dans des déclarations publiées par la chaîne officielle iranienne, Eslami a ajouté que Téhéran « est déterminé à mettre en œuvre son programme nucléaire à des fins pacifiques. »

De plus, M. Grossi avait critiqué le manque de coopération de l’Iran avec l’agence, mais il est parvenu à un accord après une visite éclair à Téhéran la semaine dernière, selon lequel l’Iran permettrait à l’agence de conserver ses caméras de surveillance.

La réunion s’est ouverte sur un discours du Secrétaire général des Nations Unies, puis du Secrétaire général de l’Agence, suivi des discours des délégués de l’Iran, de l’Arabie saoudite, de la Slovénie, de la Russie, de la Chine, de la France et des États-Unis.

    la source :
  • alarabiya