SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

L’Arabie Saoudite : Les pourparlers avec l’Iran n’ont pas encore donné de résultats

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a déclaré que la question de la coopération militaire et technique avec Israël n’a pas du tout été abordée pendant le sommet de Djeddah, ni avant.

Bin Farhan a ajouté que le sommet de Djeddah comprenait des résultats qui, nous l’espérons, auront des répercussions positives, notant que le sommet de Djeddah s’est concentré sur le partenariat avec les États-Unis dans plusieurs domaines.

Il a ajouté, en réponse aux questions des journalistes à l’issue du sommet de Djeddah, que la main du Royaume d’Arabie saoudite « est toujours tendue vers l’Iran et nous tenons à entretenir des relations normales avec lui », expliquant que « les pourparlers avec l’Iran sont positifs, mais n’ont pas abouti jusqu’à présent. »

Il a souligné que « l’Arabie saoudite a assuré au président américain Joe Biden que des mesures seront prises contre ceux qui ont commis le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, et que de telles erreurs se produisent dans divers pays. »

Le ministre saoudien a déclaré : « Nous avons traité une institution en tant qu’État et demandé des comptes aux assassins de Khashoggi, et cette affaire s’est produite de la même manière aux États-Unis », selon bin Farhan.

Il a ajouté que, dans les deux jours, l’Arabie saoudite a organisé un sommet bilatéral saoudo-américain, qui comprenait une session d’entretiens entre le prince héritier Mohammed bin Salman et le président américain Joe Biden, axée sur le « partenariat stratégique entre le Royaume et les États-Unis, un partenariat qui s’étend sur 80 ans et repose sur des intérêts communs et un respect mutuel entre les deux pays. »

Il a souligné que « la session de discussions a porté sur un grand nombre de questions stratégiques entre les deux pays afin d’établir de nouveaux domaines de coopération entre nous, et aujourd’hui (samedi) nous avons tenu le sommet de Djeddah pour la sécurité et le développement, qui a réuni les dirigeants des pays du Conseil de coopération du Golfe, de la Jordanie, de l’Égypte et de l’Irak avec le président américain, et a inclus un certain nombre de résultats qui nous espérons auront un impact positif significatif sur l’établissement de la sécurité et le soutien au développement dans la région, qui est inclus dans la déclaration finale ».

Bin Farhan a ajouté que les dirigeants ont abordé divers sujets lors du sommet, notamment « la sécurité régionale, la sécurité alimentaire mondiale, l’intégration économique entre les pays de la région, la liaison électrique entre l’Irak et les pays du Conseil de coopération du Golfe, ainsi que la liaison électrique entre le Royaume, la Jordanie et l’Égypte, ainsi que la sécurité de la navigation, en plus des défis mondiaux liés au climat, ainsi que le retour économique des effets de la pandémie de Corona. »

Et samedi, l’Arabie saoudite a annoncé la conclusion du sommet de Djeddah pour la sécurité et le développement, auquel ont participé le président américain Joe Biden et les dirigeants de l’Égypte, de la Jordanie, du Qatar, du Koweït, d’Oman, de l’Irak et de Bahreïn.