SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’Argentine appelle le Qatar à arrêter le vice-président iranien lors de sa visite à Doha

Lundi, l’Argentine a demandé aux autorités qataries d’arrêter un vice-président iranien actuellement en visite à Doha, en lien avec son rôle dans l’attentat de 1994 contre un centre juif de Buenos Aires.

Et le vice-président iranien aux affaires économiques, Mohsen Rezaei, est recherché par des procureurs spéciaux en Argentine, soupçonné d’avoir participé à la planification de l’attentat du 18 juillet 1994, visant le « Centre mutualiste israélien » (AMIA), qui fit 85 morts et 300 blessés.

Les procureurs spéciaux ont soumis une pétition au ministère argentin des Affaires étrangères appelant à tous les outils diplomatiques, tout en faisant référence à une notice rouge émise contre Rezaei, et à des extraits de journaux relatant sa visite au Qatar, selon l’agence de presse officielle Telam.

Une source diplomatique a déclaré à l’AFP que le ministère des Affaires étrangères avait accédé à la demande du procureur spécial après avoir confirmé la présence de Rezai dans l’Etat du Golfe.

La source a indiqué que le ministère « a demandé la coopération d’Interpol afin de l’arrêter », tandis que le ministre des Affaires étrangères Santiago Cafiero « a chargé l’ambassadeur argentin à Doha de communiquer d’urgence avec le ministère qatari des Affaires étrangères et de signaler la situation ».