SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

L’armée afghane se prépare à lancer une contre-offensive pour chasser les talibans du sud de l’Afghanistan

L’armée afghane s’est préparée mercredi à lancer une contre-offensive pour chasser les talibans de la ville de Lashkarheh, dans le sud du pays, demandant aux habitants de partir, a rapporté l’AFP.

Le général Sami Sadate, chef de l’armée afghane dans le sud du pays, a appelé les habitants à quitter la ville mardi en prévision d’une contre-offensive des forces gouvernementales.

Il a déclaré« Nous vous appelons à quitter vos maisons le plus rapidement possible. « Nous allons affronter les insurgés et les combattre farouchement », jurant qu’«aucun taliban ne survivra ».

Un habitant de Lashkarheh, qui a demandé à ne pas être nommé, a déclaré à l’AFP que la ville était privée d’«électricité, de nourriture et de magasins fermés » et que les deux parties étaient confrontées « de rue en rue » tandis que des avions de guerre afghans bombardaient « presque chaque minute ».

Les combattants talibans ont renforcé leurs positions à Lashkarh, capitale de la province d’Helmand, l’un des bastions les plus importants du groupe, où certains des combats les plus féroces ont eu lieu pendant le déploiement de troupes étrangères pendant 20 ans, a déclaré l’agence.

Elle a noté que les civils pris dans les combats payaient un lourd tribut au Lashkarh, qui compte 200 000 habitants. Au moins 40 civils ont été tués et 118 blessés au cours des dernières 24 heures, selon la MANUA.

Depuis plusieurs jours, les talibans combattent les forces gouvernementales près de Kandahar, également dans le sud du pays, et à Herat, dans l’ouest, les deuxième et troisième plus grandes villes du pays.

Les autorités de l’Etat d’Herat ont annoncé mardi que les forces afghanes avaient repris plusieurs zones à la périphérie de la capitale de l’Etat aux talibans, qui avaient avancé ces derniers jours à la périphérie de la ville.

Lundi soir à Herat et mardi soir à Kaboul, des citoyens afghans sont montés sur les toits ou sont descendus dans les rues en appelant « Allahu Akbar » en soutien à l’armée et en exprimant leur rejet des talibans.

    la source :
  • AFP